Actualités


getimagesize() example

Morwenna, de Jo Walton : le coup de coeur de deux bibliothécaires

Posté le Vendredi, 27 novembre 2015

Quand un livre vous arrive dans les mains, il faut parfois avoir la curiosité de l’ouvrir et de se laisser embarquer dans l’histoire. On peut très bien tomber sur une petite perle du genre sans même le vouloir. Peut-être Est-ce de la magie ?

Ce roman pourrait très bien s’inscrire dans le courant du réalisme magique tant il ne s’y passe, à proprement parlé, pas grand-chose mais l’ambiance nostalgique étrange, les personnages passés par le prisme de la narratrice et ses quelques péripéties entre réel et imaginaire en font un ouvrage qui détonne dans une fantasy sclérosée par ses clichés.

Cela commence d’abord par un cadre qui coupe les amarres avec le sempiternel médiéval fantastique. Nous sommes en Angleterre et plus précisément entre l’année 1979-1980. Le journal de la jeune Morwenna se déroule ainsi sur un an.

Ensuite l’unité de lieu. Nous ne quittons que rarement l’école pour jeunes filles, véritable purgatoire dans lequel elle est rejetée par une famille peu soucieuse de son bien-être. Quelques scènes se déroulent aux alentours (ou à l’hôpital) mais l’auteur se cantonne à un décor familier. Oubliez l’exotisme de pacotille, ici la fantasy nait du quotidien.

Enfin c’est une héroïne d’une quinzaine d’années peu banale qui nous est présentée, prise entre son deuil pour sa sœur jumelle (dans des circonstances très floues) et ses propres blessures – la mort de son jumeau a entraîné de graves lésions, réelles ou imaginaires, dans sa jambe. Elle se déplace avec une canne et ne cesse d’être taraudée par une douleur sourde.

Le traitement des éléments fantastiques et de la magie passe par les perceptions très particulières de la narratrice. C’est ainsi que les fées ôtent les oripeaux du stéréotype pour se métamorphoser en choses étranges, ni minérales, ni végétales, ni animales… La magie devient plus une question de croyance, un système de pensées renouant avec les antiques traditions païennes (ce qui n’a jamais cessé d’être au centre de la problématique de la fantasy). L’auteur maintient d’ailleurs l’ambiguïté sur son existence jusqu’au bout.

N’oublions pas la liste interminable des livres que lit notre héroïne et qui parsèment le texte de petites notes. Un vrai bonheur pour ceux qui s’intéressent à la fantasy et à la SF . Vous pouvez vous amuser à essayer de les retrouver dans toutes les bonnes bibliothèques (dont l’auteur ne cesse de vanter les mérites soit dit au passage – ce qui fait de cet ouvrage un livre d’autant plus fréquentable). Des livres qui servent de référence mais également de guide à notre espiègle narratrice… Des livres qui serviront enfin à un grand final qui réutilise astucieusement toutes les pistes disséminées dans les méandres de l’histoire.

Libertaire, ponctuée de saillies drolatiques, de drames et de magie, Morwenna vaut largement le déplacement, et ce dès l’adolescence.

 

getimagesize() example

Programme des activités de décembre 2015

Posté le Vendredi, 6 novembre 2015

 

Tous les mercredis de 15 à 16h, une mamy (ou parfois un papy) raconte les livres aux enfants de 2 à 8 ans en section jeunesse

Entrée libre. Gratuit

 

Ateliers d’écriture mensuels

Stimulez votre imagination, communiquez votre émotion, développez votre propre style, donnez vie à vos idées ! Avec Pascale Hoyois, écrivaine, Prix Alex Pasquier 2014 du roman historique. Un atelier par mois le mardi ou samedi matin (10 à 13h)

Le dernier mardi pour 2015:  8/12/15

ou

Le dernier samedi pour 2015 :  5/12/15

Prix : 12 € pour un atelier par mois durant le 1er semestre
Inscriptions obligatoires au comptoir de prêt.
Plus d’infos :  02.426.05.05

 

Du 1er décembre au 31 janvier 2016 : dans le cadre d’Europalia Turquie : la bibliothèque expose une sélection des photos du concours Turkomania…

 

… Une expo photo à laquelle vous pouvez participer. Vous êtes partis cet été en Turquie ? Apportez vos photos de vacances à la bibliothèque ! Vous pouvez sélectionner jusqu’à 3 photos et les transmettre, avant le 15 novembre, à BiblioJette en format papier (A4 maximum) ou en format numérique via l’adresse bibliojetteturquie@hotmail.com. Les meilleures photos seront exposées à la bibliothèque.

Vernissage de l’expositions photos : le 30 novembre à 19h (gratuit)

nilcomp

 

 

Le vendredi 4 décembre 2015 : un géant atelier d’écriture ouvert à tous (réservation souhaitée)

theatre image

theatre122015

 

 

getimagesize() example

Les tribulations d’un stylo plume, de Gwladys Constant

Posté le Mercredi, 4 novembre 2015

Voyage d’un stylo de qualité. Ce « personnage » va passer de main en main dans des circonstances diverses et farfelues.
Chaque personnage qui prend le stylo a besoin d’écrire… Que ce soit une lettre d’amour, de rupture, une liste de courses, une recommandation : on voit passer du banal et du moins banal !

 

Très agréable lecture.
Beaucoup d’humour.

 
Réflexions sur la possession, la transmission dans notre civilisation. Qu’aurions-nous fait si un si beau stylo s’était retrouvé par hasard dans nos mains?

 

getimagesize() example

Cassettophones pour création collective

Posté le Lundi, 14 septembre 2015

Pour la deuxième année consécutive, le Théâtre National développera à Jette, dès la rentrée 2015, un atelier théâtre basé sur la création collective. Le projet se déroulera en plusieurs phases, de septembre 2015 à mai 2016.

 

– Recherche urgente de 30 appareils de type cassettophone ou lecteur-enregistreur à cassettes audio en ordre de marche :  déposez-le au comptoir de prêt de la bibliothèque avant le 2 octobre. (Pour vous remercier de votre aide, vous serez invité et informé à chaque étape du projet).

cassettophone

– En décembre aura lieu un atelier d’écriture à la bibliothèque, une expo-installation au Centre culturel et une fête au Rayon Vert.

– En mars, vous pourrez prendre part à deux soirées interactives au Centre culturel

– Et finalement, en mai, vous serez invités à assister, au Théâtre National, au spectacle créé par le groupe.

 

Les informations détaillées vous parviendront au fur et à mesure dans le Jette Info.

 

 

getimagesize() example

Photos de Turquie

Posté le Mardi, 8 septembre 2015

Apportez vos photos de vos vacances à la bibliothèque !

Dans le cadre d’Europalia Turquie, BiblioJette organisera des animations ‘à la turque’ et accueillera notamment en décembre l’expo photo du concours Turcomania. Une expo photo à laquelle vous pouvez participer. Vous êtes partis cet été en Turquie ? Apportez vos photos de vacances à la bibliothèque ! Vous pouvez sélectionner jusqu’à 3 photos et les transmettre, avant le 31 octobre, à BiblioJette en format papier (A4 maximum) ou en format numérique via l’adresse bibliojetteturquie@hotmail.com.

 

Une sélection des meilleures photos sera exposée à la bibliothèque du 2 décembre au 31 janvier

 

 

getimagesize() example

Tu me plais, tout simplement, de Marie-Claude Bérot

Posté le Mercredi, 2 septembre 2015

Les fans de « Nos étoiles contraires » de John Green ne seront pas dépaysés : « Tu me plais, tout simplement » fait semble-t-il partie de la « sicklit » (littérature dans laquelle les héros sont confrontés à la maladie).

Marie-Claude Bérot varie cependant tant les maladies que les sujets abordés et ne verse pas dans le larmoyant. Un bon roman ado qui tourne son lecteur vers l’espoir et l’énergie vitale.

Une accroche?

Manon a un cancer. Elle est suivie, entourée et tombe amoureuse de Quentin. Un jour Eva vient à sa rencontre. Elle ne lui avait jamais vraiment parlé mais là c’est un boulet de canon que Manon reçoit. Eva a une forme de dépression profonde et souffre plus qu’elle.
Comment ça?
Un pavé est lancé. Des questions vont se poser, des problèmes de famille s’interposer, le tout dans un récit bien ficelé.

Très agréable lecture !

 

getimagesize() example

Les Sentiers des Astres, tome 1 : Manesh , de Stefan Platteau

Posté le Vendredi, 14 août 2015

Enfin un auteur de Fantasy qui écrit pour un public adulte et qui se laisse aller au plaisir de la langue française sans pour autant renoncer à construire une histoire simple mais solide. Se composant de deux récits enchâssés l’un dans l’autre et qui ne cessent de se répondre, Manesh va jusqu’au bout de son concept en s’achevant sur un implacable crescendo.

Mais ce n’est pas tout puisque l’auteur évacue d’emblée tous les poncifs inhérents au genre puisqu’il n’est pas question ici d’élu, de hauts faits de chevalerie ou autres… mais bien d’un voyage crépusculaire dans un monde boueux et froid où ne subsistent plus que quelques oripeaux de magie. Incarné par d’anciens dieux terrifiants et de dangereuses ruines dissimulant des pièges, les éléments fantastiques participent à l’élaboration de cette ambiance de déliquescence.

L’émergence d’un tel auteur est une vraie bouffée d’air frais. Et la preuve que les auteurs de Fantasy francophone n’ont rien à envier à leurs homologues anglophones…

 

getimagesize() example

La jeune fille rebelle, de Jean-Claude van Rijckeghem et Pat van Beirs

Posté le Vendredi, 7 août 2015

1347, Marguerite nait alors qu’on attendait un garçon pour l’héritage du Comté de Flandre et du Duché de Brabant. Elle ne correspond pas non plus à ce qu’on attend d’elle en se mêlant à une bande de garçons intrépides. Un jour, son père décide de la marier. Qui choisir entre leurs protecteurs légitimes que sont les Anglais et les affinités du côté français ? Edmond d’Angleterre est choisi mais une fois que Marguerite le voit, elle fera tout pour renverser la situation, jusqu’à envoyer un ami chez le Pape pour qu’il mette son veto. Ce voyage annulera le mariage mais amènera la peste…

Les auteurs prennent certaines libertés avec l’histoire (par exemple, la narratrice est en réalité moins âgée etc.) mais les us et coutumes sont très fouillés et reflètent clairement l’époque. On comprend les tensions politiques France-Angleterre, même vues depuis ce qui sera, des siècles plus tard, la Belgique.