Rencontre de quatre auteurs du Prix Farniente à la Foire du livre de Bruxelles

Posté le Jeudi, 26 mars 2015 -

image Rencontre de quatre auteurs du Prix Farniente à la Foire du livre de Bruxelles

Les quatre livres de la sélection « Basket jaune » du prix Farniente ont été proposés en lecture au Club de lecture ados de BiblioJette (voir plus bas).
Les jeunes ont lu les livres qui les attiraient et ont décidé d’aller interroger les auteur à la Foire du livre.

 

Ici, quelques commentaires de lectrices du Club de lecture : Yousra, Yasmine et Caroline

 

Commentaires généraux sur la journée à la Foire du Livre

 

Les organisateurs du Prix Farniente ont mis en place une présentation des sélections de livres. Il y avait trois sélections car trois niveaux de lecture différents (Basket jaune, Basket verte et Basket orange). Les jeunes « comédiens » étaient admirables !

 

Pour la Basket jeune, la sélection que nous avons lue, c’est Hubert Ben Kemoun qui a gagné.

 

De pouvoir rencontrer chaque auteur a été une expérience fantastique car ils ont pu nous raconter et nous faire vivre la naissance de leur roman. Comment ils en sont arrivés à écrire ce que nous avions lu. L’ambiance était là aussi ! Quand on visite la Foire du livre pour la première fois, on se rend compte de l’immense choix de lecture ouvert à nous et c’est excitant de pouvoir faire dédicacer ses livres !

 

Impressions sur les rencontres

 

 

Nous avons rencontré Hubert Ben Kemoun en premier lieu. En parlant de son livre La fille seule dans le vestiaire des garçons, il a répondu à nos questions et nous a confié que le point de départ de sa carrière a été de travailler pour la radio.

Nous avons été impressionnées par sa façon de parler aux lecteurs, sa façon d’être avec nous. Il exprime si facilement ses sentiments devant ses lecteurs. Il ne se vend pas. Le rencontrer nous a donné envie de lire d’autres romans de lui.

 

Anne Provoost a aussi marqué nos esprits avec son roman Ma tante est un cachalot. Elle nous en parlait avec tout son cœur. Elle nous a raconté qu’elle n’avait jamais vu d’échouage de baleines, et pourtant, dans son livre, elle en explique un si bien que c’était comme si on y était !

 

La rencontre avec Xavier-Laurent Petit nous a étonnées. L’auteur nous a bien sûr parlé de son roman Itawapa mais ça l’a amené à parler de sa famille car son fils travaille dans une forêt vierge d’Amérique du Sud, là où se passe une grande part de l’histoire d’Itawapa. L’auteur nous a raconté plein d’anecdotes à ce propos. Il en parlait avec tant de facilité et d’aisance devant tout un public !

 

Nous attendions avec impatience la dernière rencontre de la sélection : Jean-Paul Nozière qui a répondu aux questions sur son livre Que deviennent les enfants quand la nuit tombe ?. Il était très gentil et faisait de son mieux malgré le bruit ambiant de la Foire.